lundi 10 septembre 2012

Appoggiature vous souhaite une excellente fin d'été et une rentrée agréable !

Appoggiature, site fondé le 16 octobre 2011, a mis en ligne sans interruption trente-huit articles nouveaux, soit (presque exactement) un par semaine, au 31 juillet 2012. Avec les vingt-six archives de provenances diverses (essentiellement datées de 2011 & 2010) ajoutées au fil des mois, ce blog si jeune dispose déjà de soixante-cinq chroniques - désireuses d'aborder tous les genres classiques européens, sans exclusive d'époque, de pays, de style ou de facture instrumentale.

Le voici à son tour en vacances, comme l'ont été nombre d'entre vous sans doute. :-) Soyez accompagnés pendant ce temps par la lumière surnaturelle de Gustav Mahler : celle de sa Huitième Symphonie (intitulée, de manière bien apocryphe, "des Mille") - jouée et chantée ci-dessus par des forces viennoises incandescentes, réunies pour l'enregistrement vidéo de 1975 autour du charismatique Leonard Bernstein...


... Également proposée en musique d'accueil (par le même chef), au titre des deux premières minutes de sa cosmique Secunda Parte, inspirée de la scène finale du II° Faust de Gœthe. Belle fin de saison et bonne rentrée à tous !
 J. D.

Imaginez que l'Univers éclate dans une explosion de chant ! Ce ne sont plus les voix des hommes que l'on entend, mais celles de planètes et de soleils décrivant leur orbite. Toutes mes symphonies antérieures n'en sont que des préludes. ❜

(Gustav Mahler, dans une lettre d'août 1906 à Willem Mengelberg, lui annonçant l'achèvement de sa Huitième SymphonieCelle-ci ne sera créée que quatre ans plus tard (12 septembre 1910), à Munich. Il reste alors au compositeur à peine plus de huit mois à vivre.)


Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n° 8 en mi bémol majeur (surnommée "des Mille").
Première partie : Hymne Veni Creator Spiritus. Seconde Partie : Scène finale du Deuxième Faust de Goethe.

 Edda Moser, Judith Blegen, Gerti Zeumer, Ingrid Mayr, Agnes Baltsa,
Kenneth Riegel, Hermann Prey, José Van Dam.
Wiener Philharmoniker, Wiener Staatsopernchor, Wiener Singverein,Wiener Sängerknaben.
Direction : Leonard Bernstein.

Un DVD Deutsche Grammophon pouvant être acheté ICI.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire