mardi 17 janvier 2012

❛Mémoire❜ Appoggiature, plutôt que par des mots maladroits, souhaite partager en musique sa tendresse envers G. Leonhardt (1928-2012).



Lorsqu'il n'y a plus de mots, il reste, bien sûr, la musique....
Surtout celle de l'orgue, en l'occurrence celui - magnifique - de Sainte Croix de Bordeaux,
un Dom Bedos de Celles que nous avons eu naguère l'immense joie d'entendre.

Grâces soient rendues à Gustav Leonhardt, parmi tant de talents que chacun connaît,

d'avoir su ainsi le faire sonner ; et à Alpha d'avoir su capter, pour longtemps,
ces instants uniques de patrimoine organistique français. Respect, maître !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire