vendredi 20 septembre 2013

❛Disque❜ Musiques à la Chabotterie : première incursion vivaldienne plutôt réussie pour la SIMPHONIE DU MARAIS et Hugo REYNE • Une flûte enchantée !

Un disque Musiques à la Chabotterie à acheter SUR LE SITE
Antonio VIVALDI (1678-1741, notre compositeur de l'année 2011) ne fut pas qu'un "simple" violoniste, son talent fût-il exceptionnel. Son art, servi par une fécondité légendaire, s'étendit à bien d'autres instruments, et ses Concertos très variés (n'en déplaise à Igor STRAVINSKY !) le démontrent à l'envi. Nous lui devons également de nombreux  - et fort beaux - opéras, ainsi qu'une production sacrée, là encore, aussi belle qu'impressionnante..

Né à Venise, VIVALDI, fils d'un barbier-violoniste engagé à la Basilique Saint Marc, ne peut que se tourner vers la musique, son père ayant décelé chez lui, dès son plus jeune âge, de réels dons... C'est à nouveau son père qui le pousse vers la prêtrise : c'est en 1703 qu'a lieu son ordination.

Ses premières œuvres:  un opus de douze Sonates en trio (op. 1) pour deux violons et basse continue. Cette première série de compositions, ainsi que la virtuosité que le Prêtre Roux affiche très tôt dans le maniement de son instrument fétiche, lui vaudront rapidement l’intérêt de nombreux artistes, compositeurs - et mécènes...

Intérieur de la Basilique Saint Marc, VENISE - © non précisé
Si la plupart de ses opus concertant sont dédiés au violon (op. 1 à 9, op. 11 et 12) ou au violoncelle (op. 14), VIVALDI n'en dédaigne pas moins les autres ressources mises à sa disposition, tels le basson, la mandoline ou la flûte...

Il dédie au total à cette dernière deux recueils, ceux de l'op. 10 pour flûte, cordes et basse continue et ceux de l'op.13, nommés Il Pastor Fido.

Hugo REYNE - flûtiste, hautboïste et chef d'orchestre (lire notre recension de ses Indes Galantes à La Chabotterie) - commence jeune l'apprentissage de son instrument. Première flûte des ARTS FLORISSANTS de William CHRISTIE de 1983 à 1996, il se produit aussi avec Frans BRÜGGEN, Philippe HERREWEGHE, Gustav LEONHARDT et Jordi SAVALL... C'est en 1987 qu'il fonde la SIMPHONIE DU MARAIS, ensemble "baroque" qui s'intéresse, d'abord, à la musique française (Rameau, Lully, Francœur, Rebel...) ; avant d'aborder d'autres compositeurs comme HÄNDEL, FIOCCO, KRÄHMER...

C'est la première fois qu'Hugo REYNE et sa phalange se tournent, au disque du moins, vers VIVALDI : comment s'étonner que ce soient les Concertos pour flûte qui aient été l'objet de leur choix ?

Photochrome du Grand Canal, VENISE - © non précisé
Pour ce premier voyage sur la Lagune, la SIMPHONIE DU MARAIS choisit d'offrir trois Concertos de l'op.10 (les n° 3 RV 428, n° 1 RV 433 et n° 2 RV 439), le Concerto RV 440, manuscrit entreposé à Turin, mais dont l’authenticité reste douteuse ; et datant de 1730, les Concertos RV 441, RV 108 et RV 565.

Antonio VIVALDI (1678-1741)
C'est avec plaisir que débute l'écoute de ce disque. Le fait de changer d'instrument en fonction des partitions (flûte allemande du XVIII° s. pour le RV 441, flûte alto pour le RV 433, etc) est une idée qui offre effectivement une diversité de couleurs, voire d'affects, fort bienvenue.

Mais pourquoi existe-t-il des passages parlés avant l'audition des pierres de touche que sont La Tempesta di Mare ou Il Gardellino ?

Le présent enregistrement n'a pourtant pas été réalisé en public ! Si cela avait été le cas, la présentation des œuvres à l'auditoire aurait pu s'avérer compréhensible. Pas en studio.

C'est là, malgré tout, le seul bémol que l'on pourrait reprocher à ce disque : la SIMPHONIE DU MARAIS apparaît ici sous son meilleur jour. Toutefois, j'eusse apprécié, peut-être, à côté de cette alacrité communicative, un soupçon de mystère dans l'op. 10 n° 2 - ou un brin de fantaisie supplémentaire au cours d'Il Gardellino...

Ces infimes réserves soldées, il est patent que ce nouveau produit du label "maison" Musiques à la Chabotterie, mérite d'intégrer le premier rayon des discothèques de tout vivaldien, et de tout amateur de baroque, qui se respecte.




 Antonio VIVALDI (1678-1741) - Six Concertos pour Flûte (RV 108, 428, 433, 439, 440[douteux], 441, 565).

‣ La SIMPHONIE DU MARAIS - Hugo REYNE, direction.

 Un disque Musiques à la Chabotterie pouvant être acheté  SUR LE SITE (02 51 42 19 39  & 06 15 83 91 40).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire